Retour au blog
16/2/2021

Make or buy : la méthode pour une stratégie d'externalisation réussie

Internaliser ou externaliser ? Retrouvez dans cet article nos conseils pour une externalisation réussie.

Quentin Martin Photo
Aaro Isosaari
Co-Founder, CEO

Make or buy ? Une question stratégique que de nombreuses entreprises se posent. En effet, ce questionnement répond à une tendance de fond des entreprises à externaliser certains domaines de compétences. Selon Oxford economics, 65 % d'entre elles, considèrent le recours à des sous-traitants, prestataires ou encore freelances comme essentiels pour répondre à leurs besoins.

Que veut-dire "Make or buy" ?

Le Make or buy, autrement dit faire ou faire faire, repose sur le choix des entreprises à internaliser ou externaliser une partie de leurs activités.

La prise de décision sera motivée par l'intérêt des sociétés à :

  • Compléter les compétences pénuriques pour répondre à la demande du marché.
  • Optimiser les coûts sur les opérations à faible valeur ajoutée.
  • Développer un avantage concurrentiel.

Mobilisez tous les collaborateurs de l'entreprise

La mise en place d'une stratégie make or buy implique l'ensemble des services de l'entreprise :

  • La direction générale arbitre la mise en place d'une stratégie d'externalisation.
  • La direction des achats pilote le projet.
  • La direction des opérations intègre la stratégie au sein de l'entreprise.
  • La direction juridique évalue les risques liés à l'externalisation.
  • La direction financière définit les coûts de l'externalisation.

L'externalisation peut être un vrai levier de performance pour les sociétés à condition de mobiliser chaque département en fonction de leur domaine d'expertise.

Analysez les avantages et les inconvénients

Une stratégie make or buy réussie est conditionnée par l'analyse des avantages et des inconvénients pour l'entreprise à externaliser une partie de son activité.

L'analyse SWOT

Il existe plusieurs méthodes permettant d'analyser les conséquences de la mise en place d'une stratégie d'externalisation. Prenons l'exemple de la matrice de SWOT, cette méthode permet de diagnostiquer en quatre axes les options stratégiques pour une entreprise :

  • Strengths : Forces
  • Weaknesses : Faiblesses
  • Opportunities : Opportunités
  • Threats : Menaces

Deux analyses différencient ces quatre axes : l'analyse interne et l'analyse externe à l'entreprise.

L'analyse interne

L'analyse interne porte sur les forces et les faiblesses de l'entreprise au regard de son organisation et de son positionnement.

  • Les forces de l'entreprise : renvoient aux compétences, connaissances ou encore aux outils à mobiliser par l'entreprise pour actionner tous les leviers de croissance.
  • Les faiblesses de l'entreprise : renvoient aux difficultés rencontrées par l'entreprise pour atteindre ses objectifs stratégiques.

L'analyse externe

L'analyse externe énumère les éléments de son environnement (clients, sous-traitants, prestataire, freelances...) qui ont des impacts positifs et négatifs possibles sur l'entreprise.

  • Les opportunités de l'entreprise : renvoient à tous les leviers de performance  externes à l'entreprise.
  • Les menaces de l'entreprise : renvoient aux risques encourus par l'entreprise à cause de son environnement.

Identifiez les tâches à faible valeur ajoutée

Une société a tout intérêt à externaliser les tâches à faible valeur ajoutée. En effet, le temps passé à l'exécution d'une tâche chronophage au détriment du coeur d'activité de l'entreprise a un impact négatif sur la productivité des collaborateurs. L'externalisation des tâches improductives  permet ainsi de se concentrer sur les activités rentables pour l'entreprise.

Définissez les compétences externes à mobiliser

Recourir à une compétence extérieure est un moyen efficace pour l'entreprise de se positionner rapidement sur les opportunités qu'offrent son secteur. L'externalisation permet également de gagner en flexibilité en recourant à des ressources externes seulement pour des besoins ponctuels.

Choisissez le bon outil

L'émergence de logiciels SaaS ont simplifié et sécurisé le recours à l'externalisation. En effet, la compliance, la gestion des contrats ou encore le traitement des factures des sous-traitants peuvent désormais s'automatiser permettant ainsi aux collaborateurs de fiabiliser et d'accélérer leurs opérations.

Maîtrisez les risques juridiques et financiers

AddWorking, est une solution pour simplifier et sécuriser l'ensemble du processus achats lié à la sous-traitance. L'équipe a rédigé trois guides essentiels pour saisir tous les enjeux de l'externalisation :

Le make or buy est une question particulièrement stratégique pour les entreprises. C'est pourquoi l'équipe AddWorking, reste à votre écoute afin de vous accompagner à simplifier et sécuriser vos opérations liées à la sous-traitance.

Plus d'articles

Recevez nos dernières news

Recevez une fois par mois nos articles et ressources premiums pour simplifier et sécuriser vos relations avec vos sous-traitants 🤝

AddWorking utilise des cookies pour une meilleure expérience. En cliquant sur "Accepter", vous acceptez notre politique de confidentialité.