By anonymouscal avr 27, 2015

tags

Entreprendre, oui, mais avec quel statut ? La question est essentielle. Un statut inadéquat entraînera en effet bien des désagréments et pourra exiger à terme un changement coûteux. Trois experts vous guident dans les questions à poser avant de vous lancer. Et vous apportent des réponses.

Le statut d'auto-entrepreneur est-il le bon ?

Le statut d'auto-entrepreneur est facile d'accès - quelques clics sur un site web et vous pouvez vous lancer - mais sachez que quelle que soit la réalité de votre activité (frais compris), un forfait s'applique pour les cotisations sociales.

« Le statut d'auto-entrepreneur est positif pour réaliser un test de lancement, assure Cécile Moreira, et c'est également une bonne formule pour assurer un complément de revenus, mais, attention aux problèmes à long terme : le plafond de chiffre d'affaires est très bas », poursuit l'avocate. En outre, ce statut n'est pas prévu pour que l'auto-entrepreneur puisse louer un local, embaucher des salariés, bref, créer un vrai fonds de commerce à léguer ensuite. En résumé, mieux vaut, une fois de plus, savoir ce que l'on veut faire, mais aussi pouvoir se projeter dans l'avenir. Car « il n'y a rien de pire que de commencer avec un statut inadapté », complète Denis Barbarossa. De fait, le statut d'auto-entrepreneur est facile d'accès - quelques clics sur un site web et vous pouvez vous lancer - mais sachez que quelle que soit la réalité de votre activité (frais compris), un forfait s'applique pour les cotisations sociales.

 

http://www.bpifrance.fr/Vivez-Bpifrance/Actualites/Quel-statut-juridique-pour-votre-entreprise-14681


Ils nous accompagnent !
1
2
1
6
6